Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 21:41

http://www.choisyleroi.fr/var/ezflow_site/storage/images/la-ville/news/conseils-de-quartier-soiree-de-lancement/165041-1-fre-FR/Conseils-de-quartier-soiree-de-lancement_large.jpgConseils de quartiers, 3 questions à Laurent Ziegelmeyer, conseiller municipal délégué à la démocratie participative, dans Choisy-le-Mag du mois de mars 2012

Pourquoi cette nouvelle démarche ?

À Choisy, la consultation de la population n’est pas une nouveauté. Nous concertons souvent dans le cadre de projets. Mais avec les Conseils de Quartier, nous allons travailler avec les citoyens dans la durée sur les sujets de la vie quotidienne, mais aussi sur l’avenir de notre Ville. Nous voulons également nous adresser à toutes les catégories de la population. Chacun aura sa place. Je dis aux Choisyens, osez ! Il n’y aura pas ceux qui parlent et ceux qui écoutent, chacun pourra exprimer ses idées, ses propositions. Notre objectif est l’implication des habitants, dans un esprit constructif et dans le respect les uns des autres.

Quelle est la place des élus dans ce dispositif ?

Les Conseils de Quartier sont d’abord un organe consultatif, c’est pour cela que nous n’avons pas souhaité que les membres soient élus par la population. Cela aurait été source de confusion. Démocratie participative et représentative se complètent, ne s’opposent pas. La décision revient en dernier lieu au conseil municipal élu par les Choisyens en 2008. Mais nous pourrons aller vers de la co-élaboration. C’est ce qui s’est passé avec le square Brossolette. Citoyens, services municipaux, élus… nous sommes partis d’une feuille blanche pour construire ensemble un équipement qui répond au plus grand nombre. 

Pourquoi cette possibilité de participer à partir de 16 ans ?

Notre Ville se développe, rajeunit. Nous voulons permettre à la jeunesse de cette ville de montrer qu’elle est avant tout une richesse ; qu’elle aussi peut contribuer à l’amélioration des quartiers, parce que cette jeunesse est bourrée de talents, d’énergies, d’idées, d’envies. Le meilleur moyen de combattre les préjugés est de faire en sorte que les différentes générations se rencontrent, de les faire travailler ensemble sur l’avenir de Choisy. J’invite donc tous les jeunes à partir de 16 ans à participer aux Conseils de Quartier, ils y ont leur place. Et leur parole aura le même poids que celle des autres habitants.

Repost 0
Published by Laurent Ziegelmeyer, Conseiller Municipal Délégué à la Démocratie Participative - dans Conseil Municipal
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 20:20

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L300xH303/egalite_hommes_femmes_1_-36560.jpg

Billet du groupe des élus communistes et partenaire dans Choisy-le-Mag du mois de mars.

Ceci n'est pas une poésie, ceci devrait être une réponse à leur appel, à elles, elles qui sont les plus nombreuses, elles qui nous enchantent, elles qui nous aiment, elles trop souvent victimes d'une très ancienne tragédie déjà inscrite dans les grands livres, elles que l'on voudrait voiler, elles que l'on emprisonne derrière des grillages, elles qui ont croqué la pomme, elles dont le bassin longtemps fut trop étroit, elles

de la fièvre puerpérale, elles si précieuses, elles jamais ridicules, elles si grandes plumes « Ma bonne, je vous écris pour vous faire part de mon émerveillement devant la naissance de ce printemps », c'est la vigne de Madame de Sévigné lorsqu'elle nous émerveille comme un soleil, merveille des merveilles, c'est comme, c'est comme toutes ces bonnes dames, « Draguignant », « Frontignant », « Nathalie », « Mirabella », « Noisettine », « Pommine », « Reine de reinette », « Pomme d'api », « Diane », « Zian», « Idole », « Litanie ».

Avec tous ces prénoms, elles sont les plus nombreuses, les plus actives, les moins payées, les plus inventives, les plus créatives, elles nous augmentent et nous nous passons beaucoup de temps à les diminuer. Cette prose est franchement déplacée, ce n'est pas le lieu d'exiger qu'on leur donne leur place, il faudrait être plus démonstratif, plus politique, plus géométrique, plus économique, plus social, il faudrait bannir ce désordre qui se refuse à renvoyer à des mots d'ordre, bien clairs, bien compréhensibles. Oui, mais voilà, elles aiment, elles écrivent des « Peau-aime », des poèmes et lorsque on les voit se déplacer on se dit qu'on n'a pas à faire à un concept, car le concept n'aime pas, le concept de femme ne dit rien de ce qu'est une femme, le concept de femme ne vous regarde pas dans les yeux, le concept de femme ne vous donne pas la chair de poule, et bien évidemment la structure politique vous commande d'en parler autrement, mais il faut savoir résister et se mettre résolument à leurs côtés. Et puis, surtout, comment ne pas entendre la fable de ce très court texte écrit par quelqu'un qui n'est pas une femme mais qui pourtant porte fabuleusement en lui le double sexe des mythes, masculin et féminin en même temps, et les pleurs et la douleur de l'un séparé de l'autre et la force irrésistible des retrouvailles. Alors, en ce 8 Mars, nous pouvons dire ensemble, d'abord les femmes et l'invention de ce qui n'a jamais été inventé, l'invention de l'a venir, « La femme est l'avenir de l'homme ».

Repost 0
Published by Groupe des Elus Communistes et Partenaires au Conseil Municipal - dans Conseil Municipal
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 19:24

LogoChoisyL’application de la gestion comptable RGPP de l’Éducation Nationale se poursuit depuis 2007 avec plus de 70000 suppressions de postes. Cette politique est de plus en plus voyante car peu à peu ce sont les moyens spécifiques qui sont supprimés (postes spécialisés, soutien, options, etc…)

 La carte scolaire maternelle et élémentaire 2012 prévoit en Val de Marne (chiffres officiels donnés par l’Inspecteur Académique lors du Comité de Travail Spécial  Départemental du 7 février 2012) :

 - 852 élèves de plus dans les écoles maternelles et élémentaires : suppression de 49 postes qui doivent être rendus au Ministère !

 - Conséquences : suppression de 33 postes en RASED (19 Get 14 E)

                                          de 16 classes CLAD

                                          de 10 moyens supplémentaires « lecture »

                                          de 2 postes conseillers pédagogiques

 On constate que tous ces moyens sont des moyens « hors la classe » permettant l’aide et le soutien aux élèves en difficulté : les RASED sont peu à peu démolis, pratiquement  plus de rééducateurs, plus de poste «soutien éducatif»… La CLAD, classe d’adaptation sert à la remédiation pédagogique, les moyens «lecture» aux différents apprentissages, etc…

 C’est une orientation catastrophique pour l’avenir de ces élèves, accentuant les échecs et les redoublements et plus tard les sorties précoces du Système éducatif…

 A Choisy le Roi, qui a perdu ces dernières années des postes lecture, postes de RASED, etc…, il est prévu de nouveau :

 -         1 suppression du poste de rééducateur « G » au RASED Langevin

1 suppression de la classe CLAD à l’école  élémentaire du Centre (seule classe de ce type à Choisy).

Cette situation est intolérable… !

Par ailleurs, il est prévu 2 ouvertures de classes (1 en élémentaire Cachin et 1 à l’école maternelle Casanova)  en raison des hausses d’effectifs dans ces 2 écoles mais la situation des effectifs des écoles élémentaires V. Hugo et P. Langevin doit être suivie de près pour une ouverture.

La situation dans les collèges est de même nature : 693 élèves de plus et suppression de 15 postes en Val de Marne… !

Tous les parents, grands-parents et citoyens de notre ville sont de plus en plus inquiets de cette situation pour l’avenir scolaire des enfants.

 Le Conseil Municipal demande à Monsieur l’Inspecteur d’Académie de revenir sur la fermeture des 2 postes pour assurer le meilleur soutien possible aux élèves en difficulté.

Repost 0
Published by Elus communistes & partenaires - dans Conseil Municipal
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 23:04

LogoChoisy.jpg

Voeu voté au Conseil Municipal de Choisy-le-Roi du 15 février, les élus communistes et partenaires ayant voté pour.

Le Conseil Municipal de Choisy le Roi prend acte de la décision de la Commission des Lois du Sénat, qui a pris la décision, le 8 Février 2012, d’adopter une « motion de renvoi en commission » de la proposition de loi dite DOLIGÉ. Cela aura pour effet de retarder le parcours législatif de ce texte et de permettre la poursuite du débat politique autour de plusieurs propositions qui y sont formulées.

 Rapppelons que cette proposition de loi relative à la simplification des normes applicables aux collectivités locales prévoit en son article 18 la suppression de l’obligation pour les communes de disposer d’un CCAS. Pour les Communes ayant déjà un CCAS, possibilité leur est donnée de dissoudre celui-ci, pour exercer en direct les missions d’action sociale dévolues à ce dernier. Ces même dispositions s’appliquent aux intercommunalités ayant créé des CIAS ( Centres Intercommunaux d’Action Sociale )

Nous constatons que les CCAS et CIAS ont montré depuis longtemps leur efficacité, en tant qu’outil spécifique dédié à l’application des politiques locales d’Action Sociale. Outil souple, efficace, réactif et proche de nos citoyens, le CCAS est un des acteurs majeurs de la lutte contre la précarité et ceci dans un contexte social de plus en plus tendu. Les Conseils d’Administration des CCAS et CIAS sont composés à parité d’élus et de représentants d’Associations directement impliquées dans les grands domaines contemporains de l’Action Sociale : personnes âgées, personnes handicapées, familles, insertion, lutte contre les exclusions….

On ne peut accepter valablement la remise en cause l’existence de tels lieux d’échange, ayant mis en œuvre ou coordonné un nombre conséquent de dispositifs sociaux efficaces, souvent en lien avec la compétence « action sociale » des départements. En remettre la gestion aux communes dans le cadre de leurs budgets n’aurait aucun effet d’économie notable, porterait atteinte à la souplesse de gestion des dispositifs et de surcroît pourrait induire des complications au recrutement de personnels spécialisés dans un certain nombre de filières, dont l’aide à la personne ou la gestion d’établissements spécialisés.

Nous réaffirmons donc notre opposition de principe à l’adoption ultérieure de tout type de disposition légale allant dans le même sens que celui de la proposition de loi DOLIGÉ.

 Le texte de ce vœu sera également soumis au Conseil d’Administration du CCAS de Choisy le Roi.

Repost 0
Published by Groupe des Elus Communistes et Partenaires au Conseil Municipal - dans Conseil Municipal
commenter cet article