Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 15:17

Depuis plusieurs années notre pays vit une crise sans précédent : Hausse du chômage, casse de l’industrie, déficit budgétaire abyssal, remise en cause du modèle social né de la Résistance, remise en cause du code du travail…Les politiques d’austérité mises en place depuis 2010, en France comme en Europe ne font qu’aggraver les conditions de vie de nos concitoyens.

Face à cette crise du capitalisme, les révélations de fraude d’un ministre, celles des évasions fiscales organisées par des banques, des patrons du CAC 40, des personnalités politiques, pour un montant estimé en France à plus de 80 milliards d’euros, provoquent notre colère et notre indignation à tous.

Ces scandales jettent le discrédit sur notre démocratie. Ils symbolisent l’emprise étouffante des logiques de l’argent et des forces de la finance sur la vie sociale, économique et politique de la France.

Cette situation, à l’heure où des millions de Français connaissent des difficultés matérielles, conduit à tous les amalgames et jettent le doute sur l’ensemble des élus de la Nation, y compris les élus municipaux. Ils font le jeu de l’extrême droite.

A Choisy-le-Roi, des déclarations populistes, des attaques méprisables existent. Elles sont le fait du représentant de la droite locale qui s’en prend outrageusement aux élus de la majorité, au Maire, ainsi qu’aux élus de l’intercommunalité. Ces propos simplistes et mensongers sont le fruit d’un esprit haineux et ignorant.

Quelle est la réalité du fonctionnement de notre démocratie à Choisy-le-Roi ?

39 élus dont les 2/3 sont bénévoles. Parmi ces élus, seuls le Maire et ses adjoints reçoivent une indemnité, qu’ils soient actifs ou retraités .Ces indemnités servent principalement à permettre aux élus  de consacrer leur temps à la collectivité. Ils sont obligés, pour certains,  de travailler à temps partiel et voient leur salaire amputé.

Ces indemnités (de l’intercommunalité ou de la ville) sont votées en toute transparence et font l’objet d ‘un contrôle du préfet. A Choisy, comme à la Communauté d’agglomération, elles sont largement en deçà de ce que permet la loi.

Nous sommes loin des pratiques du Président Sarkozy s’octroyant 157% d’augmentation à son arrivée à l’Elysée en 2007 !

D’autre part, il est de notoriété publique que les élus communistes reversent la majeure partie de leurs indemnités à leur parti, afin de faire vivre leurs idées, car vous le savez aussi, nous ne sommes pas les amis de Mme Bettencourt ni d’aucun autre patron des entreprises du CAC 40. Nous défendons farouchement l’idée que l’engagement politique ne doit pas être source d’un enrichissement personnel. C’est un choix moral et politique qu’adoptent Daniel Davisse, notre maire, les maires-adjoints et vice-présidents de la Communauté d’agglo du groupe Communistes et partenaires de notre ville.

C’est aussi cela, le fonctionnement de la démocratie. NON, ce n’est pas le « tous pourris » chanté par le Front national  auquel s’associent les représentants de la droite locale.

Face à cette crise morale, politique et économique sans précédent, les élus communistes et partenaires demandent :

·        Un réel statut de l’élu lui permettant d’exercer ses fonctions en toute transparence

·        Une lutte efficace contre la fraude fiscale et la fuite des capitaux

·        Un changement radical des choix politiques et économiques du gouvernement  Ayrault

·        L’établissement d’une sixième République, sociale et démocratique

Pour cela, les élus communistes et partenaires de Choisy-le-Roi appellent à participer massivement à la

 

Repost 0
Published by Groupe des Elus Communistes et Partenaires - dans Conseil Municipal
commenter cet article
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 21:33
DanielNovembre.JPGNous avons vécu, fin mars, une semaine particulière à Choisy-le-Roi, lors de la réception d’une délégation vietnamienne de très haut niveau, menée par le Ministre des Affaires étrangères, l’Ambassadeur et Madame BINH, ancienne responsable du Gouvernement provisoire durant la guerre contre les USA et signataire des Accords de Paris.

Le Vietnam ainsi représenté, a tenu à honorer, par la célébration du 40e anniversaire de ces Accords, la ville de Choisy-le-Roi pour son rôle durant les négociations. Votre magazine rend compte des multiples manifestations publiques qui ont eu lieu, dans le cadre de cet anniversaire et « des années croisées France-Vietnam » avec le soutien des deux gouvernements français et vietnamiens.
Pour nous, au-delà de l’amitié et du souvenir, il s’agissait de rappeler notre attachement indéfectible aux valeurs de la Paix.

Dans cette période de crise économique, la Municipalité poursuit sa politique de solidarité afin de mieux répondre aux difficultés rencontrées par beaucoup de nos concitoyens.

Parmi ces réponses, il y a le renforcement du lien social symbolisé par les aménagements de bâtiments publics de la rue Waldeck- Rousseau, en plein coeur de ville, qui offriront à la population choisyenne, de nouveaux et  importants services publics. En parcourant le dossier de ce numéro de Choisy-le-Mag, vous constaterez l’importance de la future Cité des métiers départementale dans les locaux de l’actuelle bibliothèque Aragon, les services départementaux installés dans l’ancienne gendarmerie tout comme la future structure d’accueil pour les femmes en rupture d’hébergement. D’autres locaux se transformeront avec le souci de toujours mieux accueillir le public ; que ce soit en mairie, aux Archives municipales ou dans la future « maison dédiée à l’enfance » dans l’actuelle bibliothèque F. Dupuy.

L’importante réunion du Conseil de quartier du 25 février dernier a précisé les aménagements à venir dans le quartier du Port, comme elle a rappelé ceux de l’esplanade J. Jaurès complétant ainsi l’ensemble d’une offre de services publics et de commerces en plein coeur de ville dont peuvent  bénéficier l’ensemble des Choisyens.

L’Agenda 21 adopté récemment en Conseil municipal à l’unanimité participe également à faire de Choisy-le-Roi une ville durable et solidaire tournée vers l’avenir.

Concernant les rythmes scolaires, je souhaite rappeler que la Municipalité, afin de préparer cette réforme dans la plus large concertation, a décidé le report de leur mise en place pour la rentrée 2014.

Repost 0
Published by Daniel Davisse, Maire de Choisy-le-Roi - dans Conseil Municipal
commenter cet article
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 21:19

 

Diguet-P-1Alors que le monde économique et l’État participent de moins en moins au financement des collectivités, la mise en place des péréquations censées aider les territoires démunis ne se fait plus guère qu’entre les collectivités elles-mêmes et exacerbe les oppositions et la concurrence entre territoires. Le gouvernement programme une réduction des dotations d’État aux collectivités pour les trois ans à venir de 4 milliards et demi : du jamais vu ! cela s’ajoute aux deux milliards de charges imposées : relèvement du taux de TVA, réforme du temps scolaire, hausse des cotisations à la CNRACL, cofinancement des politiques nationales, …

Une nouvelle Réforme Générale des Politiques Publiques, chère à Nicolas SARKOZY se met en place avec un autre nom : la Modernisation de l’Action Publique… Les collectivités deviennent des variables d’ajustement au nom du remboursement de la dette publique, alors qu’elles n’en sont pas responsables. L’acte III de la loi de décentralisation prévoit l’encadrement et le contrôle de la dépense publique, mettant en oeuvre la baisse des investissements publics des collectivités.

C’est leur capacité à contribuer à une relance de l’activité économique en répondant aux besoins des habitants qui est mise en cause. Il n’y aura pourtant pas de sortie de crise sans les collectivités territoriales qui génèrent 70% de l’investissement public.

Les communes, nous le savons, sont le coeur battant de notre République. Elles sont le creuset historique de traditions et de transformations, des lieux de résistance, de projets et de décisions partagées… Elles sont des forces d’entraînement démocratique incomparables. Il serait impensable de se priver de cet atout unique en Europe, en leur retirant leurs compétences, leur capacité d’initiative, de coopération, en les subsidiarisant, en les intégrant systématiquement à des échelons supérieurs, en attendant leur mort lente, seul résultat prévisible de cette intégration dans des communautés d’agglomération de 300 000 habitants minimum en région parisienne, comme le prévoit la loi.

Les communes, leurs élus, doivent être respectés. Elles sont un formidable moteur démocratique pour construire et mener les coopérations et les projets partagés, conçus avec les citoyens.

Nous proposons que soit inventée une forme de consultation obligatoire des citoyens au niveau communal sur des grands projets régionaux ou métropolitains.

A l’opposé des mesures d’austérité en direction des collectivités, il faut leur donner les moyens de remplir pleinement leurs missions et les services aux populations. Il faut cesser cette intolérable et dangereuse réduction des dotations d’État et les revaloriser au contraire. Les collectivités doivent accéder au crédit hors de la logique spéculative, hors des marchés financiers. Une réforme fiscale juste et ambitieuse doit voir le jour au plus vite, avec le rétablissement d’un impôt économique lié au territoire et une taxation des actifs financiers des entreprises répartie équitablement

 

Repost 0
Published by Patrice Diguet, Président du Groupe Front de Gauche au Conseil Municipal - dans Conseil Municipal
commenter cet article
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 21:43
DanielNovembreLa Communauté d’agglomération Seine-Amont, regroupant les villes de Vitry, Ivry et Choisy-le-Roi, est donc entrée dans sa phase active, le 4 février lors de la séance du premier Conseil communautaire. C’est une opportunité forte pour nos villes, où les enjeux de territoire sont essentiels. Avec ses 185 000 habitants, sa vitalité humaine et économique, notre intercommunalité devient, sans nul doute, l’un des territoires majeurs d’Île-de-France.

Avec ce regroupent, comme au sein de l’Exécutif municipal, notre objectif est bien d’apporter un plus pour la vie quotidienne des habitants. Car ma plus grande préoccupation, aujourd’hui, reste la situation de crise que connaît le pays : Un chômage qui continue de progresser, une politique d’austérité qui frappe les plus démunis et les classes moyennes, mais aussi les collectivités locales, une inquiétude qui monte légitimement.

Face à cela, je veux vous dire que la Municipalité est à vos côtés. Les services municipaux sont mobilisés quotidiennement pour répondre à vos besoins. Qu’il s’agisse de l’accueil dans nos structures, des tout-petits comme des personnes âgées, ou celui des personnes en difficultés sociales à travers notre CCAS.

Par les aides apportées aux demandeurs de logement avec une offre importante et diversifiée, dans nos quartiers (Chantereine, Briand-Pelloutier…) et bien sûr, pour ceux qui sont à la recherche d’un emploi, par notre politique de développement économique.

À ce propos, je me félicite du succès du lancement du grand projet «Eau-Milieux-Sols» qui va développer une filière d’excellence dans le domaine de l’eau et permettra à terme, de nombreuses possibilités d’emploi sur la ville.

Malgré des contraintes fortes, en matière financière, la Municipalité poursuit sa politique du quotient familial permettant à des milliers de familles choisyennes de bénéficier des services municipaux ou de participer à la vie sociale, culturelle et sportive à moindre coût. Avec la décision de ne pas augmenter la part communale des impôts locaux, pour la troisième année consécutive, c’est notre manière d’instaurer un bouclier social face aux difficultés que vous rencontrez.

Choisy-le-Roi, est aussi une ville de paix. Autour du 40e anniversaire des Accords de Paris qui permirent la fin de la guerre entre Américains et Vietnamiens, un hommage a été rendu par le Vietnam à notre ville. La sénatrice honoraire Hélène Luc et moi, avons été reçus par le Président de la République, en présence d’une délégation internationale, de hautes personnalités, venues évoquer la Paix. Dans le monde troublé que nous connaissons, cette rencontre était porteuse d’espoir.

Du 21 au 23 mars, Choisy célèbre le 40e anniversaire des Accords de Paris avec nos amis Vietnamiens. Je vous invite à participer nombreux aux festivités.

Repost 0
Published by Daniel Davisse, Maire de Choisy-le-Roi - dans Conseil Municipal
commenter cet article
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 21:39

Chambon-G-7.jpgDepuis 10 ans, la seule ambition de la droite pour l’École était de réduire son coup financier et donc de ne lui appliquer que la gestion comptable (suppression de 80.000 postes, dont les Rased dédiés aux enfants en grande difficulté, les postes de classes d’adaptation, des postes de personnels administratifs, remise en cause de la formation des enseignants, … etc).

Le gouvernement a décidé de recréer 60.000 postes, d’accueillir les enfants de moins de 3 ans en maternelle, de rétablir la formation des enseignants, etc …

Notre ambition est d’affirmer que tous les élèves sont capables d’entrer dans les apprentissages scolaires, que les différences entre les élèves viennent principalement des conditions sociales et que parfois l’organisation scolaire, le manque de moyens, les différences territoriales aggravent les difficultés …

Cette refondation doit concerner très vite l’ensemble du système éducatif et garantir son caractère national.

Une réflexion est indispensable sur les contenus de l’enseignement, sur l’évaluation des résultats obtenus pour que l’école donne leur chance à tous les enfants, sans exclure ceux qui rencontrent le plus de difficultés …

La Réforme des RYTHMES SCOLAIRES était nécessaire après la décision démagogique prise en 2008, sans aucune concertation, de supprimer le samedi matin et donc rétablir 9 demi-journées est positif pour les rythmes de vie de l’enfant …

Ce qui est regrettable, c’est que ce texte a été établi dans la précipitation et qu’il suscite des inquiétudes, des incompréhensions parfois et même des rejets … une grève massive des enseignants (14 écoles sur 15 fermées à Choisy) a eu lieu le 12 février pour demander une réétude du texte.

Les municipalités - dont la nôtre - rencontrent des difficultés financières et l’aide de l’État pour ce projet ne couvre qu’une partie du coût et ne serait pas pérenne sans ignorer que l’organisation des services municipaux (centres de loisirs, culture, sports, restauration, entretien, etc) serait bouleversée si le mercredi matin était choisi. 

Par ailleurs, la mise en place des « activités périscolaires » - à la charge des Municipalités - reste très floue pour son contenu, son organisation et le personnel nécessaire.

On sent bien qu’il est nécessaire d’entreprendre, dans les mois à venir, une très large concertation entre toutes lesparties prenantes, parents, enseignants, personnel communal, responsables de l’Éducation Nationale.

NOTRE MUNICIPALITE A PRIS LA DECISION DE DEMANDER UNE DEROGATION POUR UNE MISE EN PLACE A LA RENTREE 2014 ET EVENTUELLEMENT POUR LE SAMEDI MATIN DE PREFERENCE AU MERCREDI MATIN .

Repost 0
Published by Gérard Chambon, Maire Adjoint à la Culture - dans Conseil Municipal
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 13:08

Vietnam-1.JPGEn Janvier 1973 la signature des Accords de Paris mettait fin à la guerre entre le Nord Vietnam et les États-Unis.

L’événement fut énorme, un petit peuple venait de vaincre la première puissance militaire au monde.

Ce fut le résultat de la résistance acharnée de tout un peuple soutenu par toutes les opinions progressistes du monde entier et dans notre ville même, à l’initiative de Fernand Dupuy et du Parti Communiste Français, ce fut le choix de faire de notre ville un des lieux les plus proches de cette difficile négociation pour la Paix.

En ce 40e anniversaire, c’est donc la mémoire vivante de notre ville qui se met en marche.

Notre ville fut le théâtre des rencontres secrètes entre Monsieur Kissinger et Le-Duc-Tho, rue Darthé dans un pavillon.

Le sens de la commémoration qui va s’ouvrir sera celui d’un large rassemblement dans le cadre de l’année croisée avec le Vietnam, où les mosaïques réalisées par les habitants et par les enfants, où les expositions de photos, où le film de notre ami Daniel Roussel convergeront vers le mouvement vivant de notre mémoire, le Vietnam au coeur, hier et aujourd’hui avec nos amis d’Hanoï et de Dong Da, avec l’inauguration de la Place des Accords de Paris et le colloque réunissant historiens, diplomates, témoins.

Repost 0
Published by Jean Joël Lemarchand, 1er Adjoint. - dans Conseil Municipal
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 12:55

Sante.JPGLe nombre grandissant de malades obligés de différer ou de renoncer à des soins aurait dû conduire à des mesures fortes pour enrayer ce processus. De même, la situation extrêmement dégradée des hôpitaux publics aurait exigé des mesures immédiates en leur direction. Il n’en est malheureusement rien.

L’implication de notre ville sur la santé, CMS, CMPP, SAMI répond à une attente, à un besoin de notre population. Maintenir, améliorer l’offre de soins sur notre commune, privilégier la prévention sont les axes forts de notre politique municipale.

Issus de la loi Boutin de 2009, le contrat local de santé proposé aux collectivités par l’Agence Régionale de Santé a pour objectif de réduire les inégalités territoriales et sociales et permettre de mieux coordonner les actions.

Si sur le papier ce dispositif peut être séduisant, nous devons rester vigilants et porter quelques exigences pour sa réussite et sa mise en oeuvre :

Tout d’abord, l’instauration d’un véritable travail partenarial reposant sur une démarche participative et visant à élaborer une politique de santé partagée avec tous les acteurs au plus près de la réalité de notre ville.

Exigence également à avoir sur le financement. Aujourd’hui nous n’avons aucune certitude sur sa pérennisation ; le montant de l’engagement financier de l’Etat se votera chaque année. C’est un risque que le budget de la ville supporte un coût plus élevé de ce qui était prévu !

Il conviendrait également de revoir le financement des centres de santé (toujours basé sur le paiement à l’acte) et une augmentation des budgets pour la prévention (3% du budget), ceci donnerait de la crédibilité à ces contrats locaux de santé qui entendent prendre en compte officiellement la prévention dans le parcours santé, ce que nous considérons la pour le coup comme un plus.

Quant à la loi de financement de la sécurité sociale, elle n’est pas plus porteuse de justice que d’efficacité. 

En dépit de quelques mesures positives comme le remboursement à 100% de l’IVG, cette loi ne répond pas aux besoins de la population, elle est dictée par l’obsession d’une réduction des dépenses publiques.

 

Repost 0
Published by Micheline Odin, Maire adjointe à la Petite Enfance - dans Conseil Municipal
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 13:11

http://jssnews.com/wp-content/uploads/2012/12/C_Palestine_Statehood.jpgNous nous félicitons de l’admission de la Palestine en tant qu’État observateur de l’O.N.U, ce 29 novembre. Cette reconnaissance n’est qu’un début, il  faut désormais que la communauté internationale fasse appliquer toutes les résolutions pour que cette admission ne soit pas qu’un écran de fumée pour endormir les défenseurs du droit international.

En effet, il est primordial d’imposer un retour aux frontières de 1967, que toutes les colonies israéliennes soient démantelées. Les Palestiniens doivent pouvoir se déplacer librement dans toute la Palestine dont Jérusalem-est sera la capitale, que les réfugiés puissent retourner sur leurs terres, et enfin, que tous les prisonniers politiques soient libérés.

La solidarité internationale ne doit pas faiblir, car dès le lendemain de l’admission de la Palestine à l’ONU, Israël a annoncé la création de 3 000 colonies supplémentaires et a bloqué le transfert des taxes dues à l’Autorité palestinienne : un véritable bras d’honneur à la communauté internationale et au peuple Palestinien !

Nous réaffirmons notre souhait de nous engager pleinement dans cette construction pour la paix, en instaurant un partenariat entre notre ville et le camp de réfugiés palestinien de Birzeit. 

La seule solution pour parvenir à la paix dans la justice, est la reconnaissance pleine et entière d’un Etat palestinien permettant enfin la coexistence pacifique avec l’Etat d’Israël

Repost 0
Published by Gérard Chambon, Maire Adjoint à la Culture - dans Conseil Municipal
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 13:05

http://static.lexpansion.com/medias/13/pole-emploi_355.jpgLorsque l’on pense aux Alpes Maritimes, à l’Hérault, au Var, on pense : vacances, joie de vivre, espoir de jours meilleurs. Pourtant si l’on additionne ces trois départements, et plus exactement leur population, on peut également penser chômage, peur du lendemain, manque d’espoir, précarité car la population de ces trois départements correspond exactement aux 3 100 000 chômeurs français selon les dernières statistiques de novembre.

À Choisy le Roi, la situation de l’emploi se dégrade fortement depuis un an, avec un nombre de demandeurs d’emploi en progression de 7 %, alors que dans le même temps, les offres d’emploi sont en très forte baisse (- 20 %). C est la première année que la bourse pour l’emploi (offres et demandes) n’a pas pu être réalisée faute d’offre.

Quand on dit que le chômage entraîne bien évidemment la précarité et les femmes en sont les premières victimes, elles sont plus touchées par les emplois à temps partiels. Depuis 5 ans, de plus en plus de familles monoparentales, sont reçues dans les lieux d’accueil, avant cela n’existait pas. Il y a à peine 10 ans, savoir qu’une femme avec ses enfants se retrouvait à la rue était insupportable. Aujourd’hui ces situations se banalisent et certaines familles ne peuvent même pas être prises en charge par le 115.

Nous sommes dans une société qui a complètement intégrer le fait que les «Restos du Coeur» distribuent 115 millions de repas en ayant commencé à 8,5 millions. Nous sommes revenus à un système pratiquement d’après-guerre où l’on faisait la distribution alimentaire.

Avec les minimas sociaux, les familles ne peuvent pas s’en sortir, il faut impérativement les rehausser de manière suffisante pour permettre aux personnes de vivre, tout simplement.

Etre pauvre est de plus en plus suspect, c’est se créer une forme de stigmatisation et une nécessité de justifier en permanence sa situation. 

C’est insupportable, il faut réagir et réagir vite !

Repost 0
Published by Catherine Desprès, Maire Adjointe au personnel - dans Conseil Municipal
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 13:02

Depuis le début de l’été, les salariés de sanofi se battent contre un nouveau plan de restructuration.

Tous les citoyens sont concernés pour au moins trois raisons : ce sont des emplois en moins alors que le nombre de chômeurs a dépassé les 3 millions, tout le monde a un jour ou l’autre besoin d’un médicament, et toutes les maladies ne sont pas encore soignées, enfin Sanofi a touché en 2011 130 millions d’euros grâce au crédit impôt recherche financé par l’Etat, des aides d’un côté, des suppressions d’emploi de l’autre !

Les élus Front de gauche de Choisy le Roi soutiennent cette lutte et ont proposé avec les élus PS un voeu au conseil municipal, voté à l’unanimité !

Sanofi

Repost 0
Published by Laurent Ziegelmeyer, Conseiller Municipal délégué à la démocratie participatiive - dans Conseil Municipal
commenter cet article