Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 16:16

Réunit en Assemblée Générale, ce lundi 18 juin, les communistes de Choisy-le-Roi ont débattu de la proposition d'orientation du Conseil National suite aux élections législative, consultable ici. 

Succintement, le Conseil National estime que la politique de François Hollande nécessite des inflections majeures pour répondre aux espoirs des électeurs de gauche. Le PCF entend agir avec toutes les forces disponibles pour oeuvrer à ces inflections du programme gouvernementale.
Cependant, le PCF estime que les conditions ne sont pas réunies pour participer à un gouvernement, notamment dont la feuille de route ne serait que le programme du premier tour de François Hollande.
Enfin, le PCF entend poursuivre et amplifier la démarche du Front de Gauche.

BulletinCommuniste.jpgDurant le débat à Choisy, la démarche du Front de Gauche, poursuivie de plusieurs années a été encore une fois considérée comme un atout par les communistes choisyens. La question qui se pose cependant est de savoir comment intégrer sur les long terme les sympathisants du Front de Gauche qui ont milité durant la campagne mais ne souhaient adhérer ni au PCF, ni au PG ou à une autre organisation du Front de Gauche.

De même, durant le débat, tous sont tombés d'accord pour estimer le programme du nouveau gouvernement comme au mieux insuffisant pour certain, dangereux pour d'autres, en tout cas clairement pas à la hauteur de la situation.

Dans ces conditions, toutes les interventions se sont prononcées pour le refus de la participation au gouvernement socialiste ; même si certains ont fait remarqué que la voix des communistes seraient sans doute plus difficile à faire entendre en dehors du gouvernement et qu'il serait plus difficile de plaider la cause de Choisy dans les plus hautes sphères de l'état sans ministre au gouvernement.

A l'issu du débat et le lendemain, les communistes ont voté sur la proposition du CN :

Avec

Inscrit : 125
Votants : 67
Blanc et nul : 1
Exprimés : 66
Pour la proposition du CN : 57 ( donc contre la participation au gouvernement)
Contre la proposition du CN : 9 ( donc pour la participation au gouvernement)

Au total, 86% des communistes se sont prononcés pour la proposition du CN et contre la participation au gouvernement. 

 

 

 

 


Repost 0
Published by PCF Choisy-le-Roi - dans Elections2012
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 15:39

http://www.choisyleroi.fr/var/ezflow_site/storage/images/media/images/carte_electorale_400/173674-1-fre-FR/carte_electorale_400.jpg

 

 

 

Voici les résultats officiels sur notre ville ( source, ville de Choisy - le - Roi ).

Laurent Cathala ( PS ) arrive largement en tête avec 38.21% des voix et Thierry Hebbrecht ( UMP ) est deuxième avec 19.39 % des voix. Didier Guillaume, pour le Front de Gauche fait un beau score avec 18.90% des voix, qui confirme le score de 18.76% obtenu au 1er tour des élections présidentielles par Jean-Luc Mélenchon, malgré une forte abstention. Le score du FN reste élevé, 12.56%, mais légèrement inférieur à la moyenne nationale, et très loin de ses résultats des élections cantonales où il était arrivé 2d face au Front de Gauche.

Les résultats globaux de la 2ème circonscription donnent Laurent Cathala ( PS ) et Thierry Hebbrecht ( UMP ) présent pour le 2d tour, le 17 juin.


Nombre de voix % / Exprimés
Farid CHIBOUT ( DVD ) 43 0,4 0,22
Thierry HEBBRECHT ( UMP ) 2050 19,39 10,51
Madeleine MASENGU ( MODEM ) 252 2,38 1,29
Catherine CALMET REBERIOUX ( EE - Les Verts ) 408 3,85 2,09
David NADASI ( Parti Pirate ) 73 0,69 0,37
Françoise DUTHEIL ( Ecologiste ) 29 0,27 0,14
David AMAR ( Ecologiste )  40 0,37 0,20
Daniel GENDRE ( LO ) 66 0,62 0,33
Didier GUILLAUME ( Front de Gauche) 1998 18,9 10,24
Alain EVEN ( Extrême Gauche )  43 0,40 0,22
Salika AMARA ( Emergence)  50 0,47 0,25
Maud VAUDEVILLE ( DVD ) 0 0 0
Laurent CATHALA ( PS )  4040 38,21 20,72
Annick LE RUYET ( FN ) 1328 12,56 6,81
Maria Manuella DAS NEVES 54 0,51 0,27
Anne KERUEL ( NPA )  97 0,91 0,49
Repost 0
Published by Front de Gauche - Choisy le Roi - dans Elections2012
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 22:28

http://img.over-blog.com/300x265/5/63/14/47/Didier/Favier-Meluche.JPGNicolas SARKOZY, Président des riches, a reçu, ce soir, une défaite cuisante de la part du peuple de France.
 Avec lui, s’en vont cinq années d’arrogance, de division, de violence et de casse de solidarités. C’est un grand soulagement pour toutes celles et tous ceux qui ont tant souffert !
Il y a beacuoup à faire, beaucoup à reconstruire et à construire.

Les communistes se sont engagés fermement pour faire élire François HOLLANDE. Ce faisant, ils ont participé à amplifier au second tour la dynamique enclenchée au premier en mobilisant les abstentionnistes, notamment grâce au score de notre candidat commun Jean-Luc MELENCHON et à la dynamique du Front de Gauche.

En Val-de-Marne, la gauche arrive en tête, et bien plus nettement qu’en 2007. C’est dans les villes où le Front de Gauche réalise ses meilleurs scores que François HOLLANDE réalise ses scores les plus importants. C’est un signe fort des électrices et électeurs du Front de Gauche à toute la gauche. 
Comme nous le souhaitions, le premier acte du changement par et pour le peuple est donc fait et bien fait.
Maintenant, commence le débat nécessaire sur les contenus des politiques que mènera le futur gouvernement.

Les exigences de changement sont profondes. Sur la démocratisation du pouvoir, les salaires, les retraites, l’emploi, les services publics, la santé, la protection sociale, une vraie répartition des richesses, le système éducatif, le rôle de la France pour une réorientation de l’Europe…

Les législatives seront déterminantes pour garantir demain un vrai changement en gagnant de nouveaux droits, de nouvelles libertés.
Les communistes auront à coeur de poursuivre et d’amplifier le débat dans tout le département autour des propositions nécessaires et inédites de leur programme « l’Humain d’abord » et de leurs candidat-es.

Ensemble, avec tous les militant-es et toutes les organisations du Front de Gauche, ils participeront à faire basculer à gauche l’Assemblée Nationale.

Avec 7 députés de droite sur 11, la bataille qui s’annonce est pleine de défis et de possibles. Réélire Pierre GOSNAT dans la 10ème circonscription et élire le maximum de député-es du Front de Gauche, des député-es qui représenteront toutes celles et tous ceux qui ont tant besoin que le changement réussisse. Des député-es qui seront déterminés contre les diktats des marchés financiers. Des député-es qui proposeront des lois justes, d’intérêt commun, résolument libérées du carcan de l’idéologie libérale. Les communistes y prendront toute leur part avec un esprit de conquête au service de tous les habitant-es du Val-de-Marne et au-delà de tout le pays.

Pour ce soir, c’est l’émotion et la joie qui l’emportent, partageons cette belle victoire populaire

Repost 0
Published by frontdegauchechoisy - dans Elections2012
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 22:47

http://www.muvap.fr/IMG/jpg/FRANCE_MJC_generation_revolution.jpgAvec le Front de Gauche et ses candidats aux élections législatives nous pouvons prendre notre avenir en main.

 

Nous pouvons obtenir des droits nouveaux, construire notre avenir par nous-mêmes, plutôt que de nous laisser enfermer dans des dispositifs spécifiques complexes et sélectifs.

Pour garantir à chaque jeune qui le souhaite la possibilité de se loger, de se soigner, d’accéder à un parcours universitaire, de formation professionnelle qualifiante, d’un emploi qualifié et reconnu, d’accéder gratuitement aux transports, il faut :

• Mettre en place une allocation d’études et une allocation de recherche d’emploi ou de formation lorsque cela est nécessaire 

• Permettre un accompagnement des jeunes vers l’emploi et la formation en matière d’orientation, d’apprentissage et d’insertion dans l’entreprise

• Renforcer le code du travail afin de garantir les droits des jeunes et de se donner les moyens de sanctionner les entreprises qui recourent à l’emploi précaire et réaffirmer le CDI comme norme du contrat de travail Pour tout cela ensemble le 10 Juin,

Il faut voter pour les candidats du Front de Gauche !

Didier GUILLAUME et Odette TERRADE à Orly, Choisy-le-Roi, Créteil

 

→  Si comme Mélenchon, et les candidats du Front de Gauche, vous êtes contents d’avoir viré Sarkozy et sa bande du Fouquets !

→ Si vous avez décidé d’en finir avec 10 années de droite dure et méprisante pour la jeunesse !

→ Si vous en avez assez d’être mal considéré, maltraité, ignoré, stigmatisé !

Alors il faut maintenant sortir les députés de droite du 94 qui ont votés ces lois mauvaises pendant dix ans.

HumainAbord.jpgLes députés à l’Assemblée nationale sont élus lors des élections Législatives. Ce sont eux qui décident et votent les lois à venir. Avec Jean-Luc Mélenchon, nous nous sommes battus pour une nouvelle répartition des richesses,les propositions du Front de Gauche contenues dans le programme "l’Humain d’abord" sont la garanties d’un vrai changement.

 

→ Le smic à 1700 €
→ Le retour de la retraite à 60 ans
→ Un emploi pour tous
→ Un logement pour tous et des loyers à bas prix
→ Un environnement, une planète et un avenir 

protégé et durable 

→ Une politique de reconnaissance de la jeunesse

Ces propositions seront portées par les nombreux candidats élus du Front De Gauche à l’ASSEMBLEE NATIONALE.

Le peuple c’est nous et on a encore notre mot à dire !!

→ La droite est antisociale!

→ L’extrème droite de Le Pen est contre le progrès social et dangereuse pour la démocratie.

→ Une gauche molle du Parti Socialiste sans un Front de Gauche fort, c’est l’échec pour le vrai changement.

VOTER UTILE, c’est voter pour Didier Guillaume et Odette Terrade candidats du Front de Gauche à Créteil, Choisy le Roi et Orly,  pour une vraie politique de gauche pour la jeunesse, pour une croissance propre indissociable d’une réelle planification écologique, de redistribution des richesses, l’emploi et les salaires… Seul un groupe de nombreux élus du Front de Gauche pourra peser sur la politique socialiste : Saisissons ou saisissez ce pouvoir.

 

Il faut aussi des droits nouveaux et donc changer de République. Une République dans laquelle les salariés disposeront de nouveaux droits et pouvoirs à l’entreprise, où chaque citoyen sera égal en droit comme en devoir.

Une république qui garantira le droit du travail et des droits sociaux à toutes les catégories de la population des plus jeunes aux plus anciens.

Une république solidaire, permettant à chacun de prendre sa vie en main. La VIéme République !

Repost 0
Published by frontdegauchechoisy - dans Elections2012
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 22:45

http://img.over-blog.com/300x225/5/63/14/47/Assemblee-Citoyenne/20120309_200525.jpgLe monde fou que nous avons sous les yeux est le résultat de la domination accrue du capital financier sur le monde, le produit monstrueux de deux décennies de politique néolibérales qui ont jeté les germes d’un grave recul de civilisation.

Cette situation a été rendue possible par le dépérissement de la démocratie : dérive autoritaire des institutions, abstention de masse, vie politique censitaire, uniformité médiatique, rétrécissement du débat politique aux dogmes de la «pensée unique», institutions non élues faisant prévaloir les forces obscures de l’argent sur la volonté des peuples.

Il nous faut collectivement prendre en main notre destin et construire ensemble une autre forme de société. Avec votre soutien, celui des personnalités se rassemblant sous ma candidature, nous pouvons agir pour que cela change vraiment.

Le 10 juin, avec votre bulletin de vote, avec moi, dites qu’il faut abolir la monarchie présidentielle et les privilèges des puissants, dites qu’il est urgent de partager les richesses entre tous, dites votre refus d’une possible victoire de la droite et dites votre refus de la haine et de l’extrême droite,

Le 10 juin, face à l’austérité, même de gauche, choisissons ensemble un autre chemin, celui de l’«humain d’abord».

CULTURE

Parce que nous souhaitons – après des années de baisse des moyens (budgets, RGPP) – une remise à plat du contenu et des contours de la politique culturelle, parce que nous visons l’émancipation de tous et l’épanouissement de chacun sachant que la culture est l’affaire des citoyens, nous voulons que soit votée une loi de programmation pour les Arts, la Culture et les Médias avec :

• La liberté totale d’expression et de création pour les artistes et tous les acteurs culturels avec la suppression de la loi HADOPI

• La création d’un véritable service public de la diffusion numérique des oeuvres dans toute leur diversité

• L’affirmation de la nécessaire diversité culturelle et la reconnaissance de l’autre et de sa culture

• La lutte contre la marchandisation et le moins-disant culturel, la dictature de l’audimat et de la publicité

• La réduction des inégalités culturelles par une véritable éducation artistique et culturelle à l’école

• La protection des artistes et des techniciens par le développement de l’emploi culturel et le retour à un régime de l’intermittence plus juste pour lutter contre la précarité

• Le renforcement des politiques culturelles dans les territoires avec un engagement déterminant de l’État et des moyens attribués aux collectivités territoriales

• (médiathèque, théâtre, musique, arts plastiques…)

Et, pour cela, nous apportons tout naturellement notre soutien à Didier GUI LLAUME et Odette TERRADE

Sabine Martin-Desaunez, assistante sociale, artiste peintre
Marie Claude Grandhomme, militante culturelle
Valérie Heymann, artiste plasticienne
Fabien Hillou, artiste peintre
Claude Bardavide, journaliste
Eliane Suard 
Gérard Chambon, conseiller délégué à la culture, Choisy-le-Roi
Arlette Benketira, institutrice retraitée
Patrice Bigel, directeur de théâtre
Akli Hallaf, metteur en scène

Ghylaine Povinha 
Alban Lemarchand
Habib Hassouni, conseiller municipal
Sophie Dridi
Joselyne DOVILLEZ, directrice Conservatoire
Diagji Diop, sculpteur
Catherine Adde-Martel, cadre territorial
Nadya Kasbadji, universitaire
Fabrice Domenet, artiste
Corine Lopez, danseuse

ÉCOLE

20120309 201019Parce que nous pensons qu’investir dans l’école, c’est investir dans l’avenir,nous exigeons que soit prises en compte certaines idées fortes, à savoir :

• L’affirmation que tous les élèves sont capables d’entrer dans les apprentissages scolaires

• Un plan de lutte contre les inégalités scolaires et leurs causes (sociales et économiques)

• Le rétablissement des moyens supprimés en particulier les postes indispensables aux dispositifs de soutien des élèves en difficulté

• La revalorisation de l’école maternelle (accès dès 2 ans)

• La refonte des rythmes scolaires (de la semaine à l’année) dans l’intérêt de l’enfant

• La promotion de l’enseignement professionnel

• La remise en cause de la loi LRU à l’université

• La réforme de la formation des enseignants

• La construction des établissements scolaires nécessaires

Et, pour cela, nous apportons tout naturellement notre soutien à Didier GUI LLAUME et Odette TERRADE

Jean-François Doussin, professeur d’université en chimie atmosphérique Upec
Sonia Kourda, enseignante second degré
Henri Nicolas,proviseur à la retraite
Luc Chauvet, enseignant spécialisé retraité
Marie-Claude Champseix,
psychologue de l’Education nationale retraitée
Annick Davisse,professeure de gymnastique retraitée
Pierre Brondel ,professeur en lycée professionnel
Rolande Bannais, directrice

Christiane Ressicaud,
Ali Ait Salah,
Jacqueline Drocci,
Nadia El Hadi,
David Labbé,
Samia Aouchiche
Claudine Girard,
lydie Lerude-Noaillhac,
Denise Roëls

COLLECTIVITES TERRITORIALES

Parce que nous voulons que la réforme des collectivités territoriales votée en 2010 soit abrogée et que soit réaffirmé le principe selon lequel l’État est le garant de l’égalité des citoyens sur l’ensemble du territoire, parce que nous voulons qu’une nouvelle ère de la décentralisation s’ouvre, reposant sur la confiance entre l’État et les Collectivités Locales, sur le développement de la démocratie de proximité, nous exigeons que soit mis en place, un pacte pour un nouvel essor des services publics qui se doivent d’être protégés comme étant notre patrimoine commun :

Et, pour cela, nous apportons tout naturellement notre soutien à Didier GUI LLAUME et Odette TERRADE

AKABI Yamina
AOUMMIS Hassan
ARNAUD Anne-Marie
BENTOUNES Samia
CHAMBON Gérard
CLEMENT Jacqueline
DAVISSE Daniel
DESPRES Catherine
DIGUET Patrice
DUPUY Gilles
LEMARCHAND Jean-Joël
LUC Nadine

ODIN Micheline
Elsa Lefort
Laurent Ziegelmeyer
Jean-Jacques Suzanne,
Denis Aziz,
Claude Sancho,
Luis Villemez
Béatrice Le Bozec
Christian Billotte
Serge Hulot
Eliane Hulot
MELY Laurent    

ECOLOGIE

EcologieNous voulons que l’écologie soit au service du développement humain, que notre territoire soit aménagé pour l’Homme en respectant toutes les composantes de l’environnement. Cette exigence suppose volonté et actions locales, hélas inefficaces sans agir globalement. Exemples : les aspirations professionnelles variées des habitants supposent localement des entreprises (propres, bien sûr) de production. La volonté municipale, qui souhaite les accueillir, ne suffit pas : la démocratisation de la vie économique est indispensable. Les questions de l’eau et de l’énergie ne peuvent aussi se résoudre sans pôles publics nationaux et démocratiques :

Et, pour cela, nous apportons tout naturellement notre soutien à Didier GUI LLAUME et Odette TERRADE

Geneviève Bonnisseau,
Mohamed Gherbi, 
Maurice Chauvet

JEUNESSE

JeunesseAvec le projet de loi déposé par les élus du Front de Gauche «permettant aux jeunes de prendre en main leur avenir», les jeunes pourraient et devraient être en maîtrise de leur destin et construire un réel projet de vie : services publics renforcés, droits fondamentaux (logement, santé, transports, culture) garantis, autonomie financière, des mesures concrètes pour l’emploi et la formation (statut pour les apprentis, encadrement des stages, pénalités contre la précarité, renforcement de nos droits dans l’entreprise), démocratisation de tous nos lieux de vie. Ce projet de loi est un véritable message d’espoir qui nous dit «venez, allons-y ensemble» et nous permet d’être à la fois auteurs et acteurs des changements à mettre en oeuvre pour dépasser nos rêves :

Et, pour cela, nous apportons tout naturellement notre soutien à Didier GUI LLAUME et Odette TERRADE

Ramsa Guerra
Nicole Gallo,
Karina Guerra,  
Habib Hassouni,
Romain Guerzeder

EMPLOI

Les mesures en faveur de l’emploi, énoncées dans le programme du Front de Gauche, répondent concrètement aux inquiétudes exprimées par les salariés des entreprises du Val-de-Marne. Dé-financiariser l’économie, interdire les licenciements dans les entreprises bénéficiaires, ne plus autoriser des salaires supérieurs à 20 fois le salaire le plus bas, produire autrement en privilégiant la demande à l’offre, c’est-à-dire produire en fonction des besoins réels et non pas produire et tacher de vendre ensuite , donner de nouveaux droits aux salariés, recueillir l’avis des représentants du personnel pour les décisions stratégiques, accorder un droit de veto suspensif aux élus du personnel en cas de fermeture ou de délocalisation, apporter un soutien public au «droit de reprise de l’activité par les salariés en coopérative» et bien sûr, porter le SMIC à 1700 euros, sont des mesures qui vont dans le bon sens :

Jean-Louis Héricher, militant Cgt
Denis Jouan, retraité de Pole Emploi
Pascale Soulard,
Marc Anglionin,
Marie-Laure Sarpon,
Jean Bernard Berthelin,
Annie Ménard;
Taieb Bourriachi
Christian De Barros
Touil Yvon
Labrousse Mariette  
Ledoux Sébastien
Lecadre Sylvie
Compte Jean-Louis
Talon Armand
Compte Michel
Collet Philippe
Delporte Huguette
Labrousse Roland
Bechu Laurence
Minosco Lionel
Guillot Jean-Pierre

 

Avec eux, nous sommes persuadés que les légitimes revendications que nous portons, seront présentées, en débat à l’Assemblée Nationale.

Repost 0
Published by frontdegauchechoisy - dans Elections2012
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 22:44

http://img.over-blog.com/375x500/5/63/14/47/Affiches/jaunerouge.gif

Didier Guillaume

un nouveau Député à Gauche, actif Dans la circonscription

un Député présent à l’assemblée nationale :

  pour élaborer et voter des lois de transformation sociale : le smic à 1 700 euros, le développement des services publics, plus de justice fiscale...

  pour garantir des changements profonds en france et en europe

  contre la droite et l’extrême droite

Un député proche de vous, disponible pour faire avancer les projets nécessaires à nos villes de créteil, orly et choisy

Se rassembler avec Didier Guillaume, c’est le vote efficace

Repost 0
Published by frontdegauchechoisy - dans Elections2012
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 21:24

http://img.over-blog.com/293x343/5/63/14/47/Didier/Davisse.pngMadame, Monsieur,

Dans la continuité de l’élection présidentielle, chacune et chacun d’entre vous a un choix à faire, les 10 et 17 juin pour les élections législatives. Dans la lettre que je vous ai adressée à la veille du 1er tour de l’élection présidentielle, je vous disais tout le soutien que j’apportais à Jean-Luc MELENCHON. 19% d’entre vous, ont fait ce même choix et au second tour, ce sont 65% d’électeurs choisyens qui ont apporté leur suffrage à François HOLLANDE . C’est un premier changement, le rejet d’une politique qui pendant cinq ans a créé tant de difficultés à notre pays, à notre peuple. Maintenant, il s’agit de poursuivre ce front du refus en rejetant définitivement la politique voulue par l’UMP et l’extrême droite, une politique stigmatisante et faite pour les plus favorisés.

Il s’agit surtout d’exprimer la volonté de donner au changement qui naît, toutes les possibilités de réussite.

Aussi, il ne suffit pas d’assurer la victoire de la gauche, mais d’avoir la certitude que cette gauche va traiter les problèmes qui nous assaillent de manière forte et humaine, qu’il s’agisse de notre vie quotidienne ou de notre avenir. Le programme sur lequel se présente Didier GUILLAU ME, « L’Humain d’abord », est le mieux à même d’y répondre. Il s’agit d’une véritable démarche profonde de transformation sociale, écologique, humaine, réaliste, porteuse d’espoir pour chacun, et qui veut empêcher toute régression sociale et assurer le progrès. Dans notre circonscription, pour notre ville, nous avons aussi besoin d’un député qui soit à notre écoute, présent sur le terrain et connaissant bien les dossiers locaux. Qui, mieux que Didier GUILLAU ME, notre adjoint au maire, en charge du logement et notre Conseiller général possède cette connaissance ?

 

 

Nous avons besoin de son intervention à l’Assemblée nationale pour faire avancer les grands dossiers d’avenir pour notre ville : l’aménagement de la Seine, les opérations urbaines et les infrastructures de transports, le pôle de formation aéroportuaire, mais aussi l’ensemble des questions sociales, qu’avec ses collègues du Front de Gauche, il portera avec force.

Choisy-le-Roi a besoin d’un tel député, combatif et efficace et je suis certain qu’en travaillant en équipe, avec lui, le résultat pour notre ville n’en sera que meilleur. Didier GUILLAU ME, c’est non seulement le combat pour l’Humain, mais c’est aussi l’efficacité au service de tous.

Le 10 juin, Didier GUILLAUME, c’est le vote utile,
pour notre circonscription, pour notre ville.
Repost 0
Published by Daniel Davisse, maire de Choisy-le-Roi - dans Elections2012
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 22:38

http://img.over-blog.com/227x300/5/63/14/47/Site/3volets.jpgLe 6 mai, les électeurs du Front de Gauche ont apporté une dyna- mique combative, ils ont contribué de manière décisive à la victoire de F. HOLLANDE.


Les 10 et 17 juin, il faut de très nombreux députés du Front de Gauche à l’Assemblée nationale pour que se dessine une vraie politique antilibérale, contre les diktats des marchés financiers, contre l’austérité et pour répondre aux besoins humains, à l’exigence d’une vie meilleure.

Il faut de très nombreux députés du Front de Gauche à l’Assemblée natio- nale pour mettre en échec une droite revancharde et une extrême droite qui joue sur les peurs et les haines.


À l’élection présidentielle, je me suis engagé auprès de Jean-Luc Mélenchon, candidat commun à toutes les forces qui composent le Front de gauche.
Pour les élections législatives, dans la 2e circonscription, je suis le candidat du Front de Gauche, le candidat qui incarne l’espoir d’une véritable politique de Gauche. Je porte beaucoup de vos espoirs.


Celui de faire reculer les politiques conservatrices soumises à la finance qui vous font tant de mal, ainsi qu’à la France et à l’Europe. Celui de rendre au monde du travail respect et dignité. Celui de vous donner la parole et d’édifier avec vous une VIe République fondée sur le renouveau de la démocratie.


Oui, vous comme moi, nous voulons un vrai changement ! j’agirai donc pour porter le SMIC à 1700€ brut, pour la retraite à 60 ans à taux plein, pour diminuer le prix des carburants et du chauffage, pour la justice fiscale, pour des logements aux loyers accessibles, contre les délocalisations et pour conforter l’ancrage local des emplois, pour développer les services publics locaux et nationaux, particulièrement en ce qui concerne l’éducation, la petite enfance, la santé, l’eau, l’énergie.


Dans ce scrutin, j’impulserai les engagements du Front de Gauche : ras- sembler pour davantage de justice et de bien-être, agir pour le partage richesses car la France – 5e puissance économique – est un pays très riche, promouvoir l’égalité et la citoyenneté, garantir la sécurité et le pro- grès de l’existence à chaque famille, ouvrir des perspectives exaltantes aux jeunes en quête de savoir, de travail et de création, faire de la culture un bien commun. 

Repost 0
Published by frontdegauchechoisy - dans Elections2012
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 22:40

http://img.over-blog.com/600x124/5/63/14/47/Didier/3villes.png

Sur les 3 villes que comptent la 2e circonscription, Choisy et Orly ne sont pas représentées !

La réalité politique c’est que, champion de l’absentéisme à l’Assemblée nationale, jamais porteur d’un rapport ou d’un projet, trop absorbé par ses mandats de maire de la ville préfecture et président de la CA de Plaine centrale (qui compte un autre député et un sénateur), le député de notre circonscription est absent de nos villes et pour nos villes.

Notre circonscription n’est pas représentée à l’Assemblée nationale, nos villes n’y sont pas défendues !

Si vous m’élisez député, je donnerai ce souffle nécessaire au développement de nos villes et défendrai les grands dossiers dont elles sont porteuses.

• Pour Choisy, après la signature par le maire du CDT des Ardoines, je me battrai pour obtenir les équipements publics dont nous manquons cruellement, notamment des écoles et un nouveau lycée

• Pour Orly, je soutiendrai le projet du Grand stade de rugby et le développement de l’aéroport pour qu’il retrouve son rôle international, dans une ambition de créer des milliers d’emplois

• Pour Créteil, je défendrai le maintien des grands services publics de la ville préfecture et la présence des hôpitaux et de leurs services performants tels la cardiologie et la neuro chirurgie toujours en danger aujourd’hui. Je voterai des moyens supplémentaires pour le fonctionnement de l’université

Elu député, je porterai avec enthousiasme et rigueur les dossiers de nos villes au bénéfice des habitants. Je serai un député présent et actif à l’Assemblée et dans l’ensemble de la circonscription.

Repost 0
Published by frontdegauchechoisy - dans Elections2012
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 22:37

http://img.over-blog.com/211x300/5/63/14/47/Site/LiberteEgaliteFdG.jpgLe 6 mai 2012, nous avons atteint un premier objectif. Nous nous sommes mobilisés pour chasser Nicolas Sarkozydu pouvoir et élire François Hollande. Quel soulagement de tourner la page de 10 ans de gouvernements de droite.

La droite a imposé la casse des solidarités et des services publics, une politique de division, de violence et de tension insupportables. Ce fut la soumission totale aux lois de la finance, au libéralisme sans frein, aux critères européens dictés par le marché… Une aubaine pour le FN !

La période qui s’ouvre doit être radicalement différente. La situation de crise exige un changement. Le changement, pour nous, c’est vraiment !

Notre peuple et tous les peuples d’Europe n’ont pas à payer leur crise. Il faut à présent affronter les marchés pour imposer les besoins des peuples contre les intérêts des actionnaires.

Le Front de Gauche ne lâchera rien !

« L’humain d’abord ! » C’est à la fois notre engagement et notre programme. Pour nous, des mesures concrètes immédiatement applicables de solidarité par le partage des richesses sont indispensables : le SMIC à 1700€ d’ici à la fin du mandat, des retraites et des minimas sociaux. Plus largement et dans tous les domaines, emploi, pouvoir d’achat, éducation, logement, santé, écologie, démocratie, Europe, mondialisation… nous voulons faire prévaloirles intérêts du peuple sur ceux des banques et de la finance.

Pour cela, le 10 juin, il nous faut à la fois faire reculer l’extrême droite et battre la droite à l’Assemblée Nationale !

Il faut, dans le Val de Marne, nous séparer des 7 députés de droite qui ont soutenu la politique de Sarkozy.

 Le député Bénisti a contribué à la rédaction d’un rapport sur la prévention et la délinquance, critiqué vivement de toutes parts. Il a par exemple osé envisager un dispositif « de repérage et de suivi des troubles du comportementde l’enfant dès la maternelle » et même mieux… dès la crèche !

Le député Carrez, rapporteur général des finances à l’Assemblée Nationale, a saigné les finances publiques, les services publics et les collectivités territoriales. Il a inlassablement favorisé la fiscalité pour les plus riches.

Le député Gonzalès a défendu le « bouclier fiscal » considérant que « les plus fortunés participent déjà fortement à la solidarité nationale ». Sa proposition de loi préconisant la délocalisation de l’aéroport d’Orly a rencontré un front du refus total.

Le député Plagnol a présenté le projet de loi autorisant la ratification du traité instituant le mécanisme européen dit de stabilité. On en voit les conséquences en France et en Europe. C’est un défenseur d’une Europe soumise à une logique libérale et aux marchés financiers au détriment des droits démocratiques et sociaux.

Quant à leurs collègues, les députés Beaudoin, Herbillon et Dell’Agnola, ils ont argumenté et voté toutes les lois Fillon/Sarkozy : réformes des retraites, de l’hôpital, du financement de la Sécurité sociale, de la taxeprofessionnelle, de la privatisation de la Poste, de l’électricité…Le député Dell’Agnola ne s’est jamais caché d’être partisan du rétablissement de la peine de mort.

Tous ces députés mènent des politiques contraires à l’intérêt général et sont les adversaires du Front de Gauche.

Il faut chasser la majorité de droite, et porter une majorité de gauche à l’Assemblée Nationale.

Mais pour rompre avec les politiques d’austérité, pour pouvoir se défendre face aux attaques des marchés, pour que la victoire de la gauche ne soit pas une simple alternance mais une réelle alternative face aux 5 ans de destruction sociale de Sarkozy, ce sont des députés Front de Gauche dont le Val de Marne et le pays tout entier ont besoin.

Il faut donc commencer par réélire Pierre Gosnat, député du Front de Gauche, dont l’action à l’assemblée et sur le terrain a démontré le rôle que peuvent jouer de véritables députés citoyens. Sa proposition de loi sur le logement a été un élément de construction de notre programme « l’humain d’abord ».

Il faut ensuite porter au moins un second député du Front de Gauche en Val de Marne à l’Assemblée nationale.

Avec la candidature de Joseph Rossignol et de sa suppléante Sylvie Altman, dans la 3ème circonscription, deux élus locaux dont la détermination et l’efficacité ne sont plus à démontrer, nous avons les moyens d’y parvenir. Ce sera un atout supplémentaire pour le changement.

Au delà, pour battre la droite et l’extrême droite, pour changer vraiment à gauche, le nombre de députés Front de gauche au plan national et en Val-de-Marne sera déterminant.

Chacun le sait, la diversité à gauche constitue un atout et une garantie pour le vrai changement.

C’est pourquoi le Front de gauche présente des candidates et des candidats dans les 11 circonscriptions du Valde-Marne.

Nous le faisons avec l’ambition de rassembler les électrices et les électeurs qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon, mais aussi pour ceux qui auraient aimé voter pour lui et ont finalement choisi François Hollande dès le premier tour par crainte de voir Sarkozy arriver en tête ou Marine Le Pen au second tour. Nous leur disons « cette fois-ci, votez pour vos idées ! ».

Nous entendons également rassembler toutes celles et tous ceux qui apprécient les politiques territoriales de justice sociale et de projets portées par les élus locaux qui soutiennent le Front de gauche.

Le Front de gauche uni et renforcé par l’apport de militants associatifs, syndicaux et citoyens invite les électrices et les électeurs du Val-de-Marne à confirmer leur choix à gauche, une gauche de combat, de résistance face à la finance et au capitalisme, une gauche proche de leur quotidien et qui réponde à leurs ambitions pour euxmêmes, le département et la France.

Repost 0
Published by frontdegauchechoisy - dans Elections2012
commenter cet article