Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 08:22

 

Traversée par la Seine, avec son usine des eaux, notre ville se sent particulièrement concernée par la question de l’eau, sa gestion, sa distribution à la population : délégation de service public, régie directe, service publique national ?

 

Nous voulons réaffirmer que l’eau est un bien commun, indispensable à la vie. En ce sens, elle ne peut faire partie du secteur marchand, livrée à la libre concurrence.

 

Le Front de Gauche a pour programme un service public national de l’eau. Toutes les communes ne sont pas en mesure de mettre en œuvre une régie municipale, l’égalité de tous devant l’accès à l’eau impose que cela relève de la responsabilité de l’Etat.

 

En attendant la création d’un tel service, devons nous cesser de déléguer au privé (Véolia en l’occurrence) la gestion de l’eau sur notre commune ? Les maires du Front de Gauche ont voté pour la régie directe de l’eau au SEDIF (Syndicat des Eaux D’Ile de France) en 2008. Hélas, la droite et une partie de la gauche a voté contre et le passage en régie directe, faisant échec à ce projet.

 

La nouvelle communauté d’agglomération Ivry-Choisy-Vitry doit-elle sortir du Sedif pour fonder un nouveau syndicat des eaux autonome et une régie directe ? La question en soulève d’autres :

Une nouvelle majorité sortira-t-elle des urnes en 2014 rendant possible un changement de politique au Sedif ? La taille de la nouvelle communauté d’agglomération est-elle suffisante pour gérer un service aussi complexe et technique qu’une régie de l’eau ? Que deviendrait l’usine des eaux de Choisy-le-Roi ? La seule activité de distribution de l’eau, sans recherche ni production est-elle viable ? Une régie directe pourrait-elle avoir une activité de recherche, de formation, de production ? Quel devenir pour le personnel Veolia travaillant actuellement sur le territoire de la communauté d’agglomération ? Comment acquérir les compétences techniques nécessaires ? Des économies sur la facture d’eau sont-elles réalisables ?

 

C’est à toutes ses questions qu’il faut répondre avant de se positionner. C’est pourquoi le Conseil d’Agglomération a missionné un cabinet de conseil pour étudier le passage en régie directe.

 

Militant nationalement pour un service public national de l’eau, nous sommes favorables sur le principe à une régie directe. Est-elle réalisable dans le cas particulier de notre communauté d’agglomération ? Nous nous positionnerons sur la base des études en cours de réalisation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Mely, conseiller municipal - dans Conseil Municipal
commenter cet article

commentaires