Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 21:36

http://idata.over-blog.com/1/93/15/10//Despr_s-C-1.jpgPOUR LE 23EME MOIS CONSECUTIF, LE CHOMAGE MONTE EN FRANCE DE 1,2% SOIT 36.000 PERSONNES ET SUR UN AN DE

11,5%

• Il s’agit de 3.224.600 PERSONNES en catégorie A

• 1.516.500 PERSONNES en catégorie B et C.

• Au total le nombre de demandeurs d’emplois inscrits à pole emploi avec les Dom, s’établit à 5.033.600 PERSONNES.

• Le nombre de demandeurs d’emplois qui s’inscrit chaque jour est de 1.000 PERSONNES.

Ce sont surtout les fins de contrats à durée déterminée et les fins de missions d’intérim qui sont en hausse. Ce qui contribue à cette mauvaise situation sur le marché du travail, c’est en tout premier les offres d’emplois qui se font de plus en plus rares, le nombre d’offres d’emplois collecté a diminué de 6% au mois de mars soit 18,2% par an.

A Choisy le Roi, la situation de l’emploi se dégrade fortement depuis un an, avec un nombre de demandeurs d’emploi en progression de 10,4 %, ce qui représente environ 2.350 PERSONNES en catégorie A (cherchant un emploi à plein-temps et à durée indéterminée) et environ 3.250 PERSONNES toutes catégories confondues. Dans le même temps, une très forte baisse des offres d’emploi déposées à Pôle Emploi sont de moins - 20 %.

C’est la première année que la bourse pour l’emploi (offres et demandes) n’a pas pu être réalisée faute d’offres.

Quand on dit que le chômage entraîne la précarité, c’est une évidence, et pourtant les situations se banalisent et se complexifient. 

Ce sont d’abord les femmes en situation de monoparentalité qui en pâtissent le plus. La grande majorité des travailleurs pauvres, ce sont ELLES (caissières, petits boulots de ménage dans plusieurs entreprises, services à la personne …).

Avec les minima sociaux, les familles ne peuvent pas s’en sortir, il faut impérativement les rehausser de manière suffisante pour permettre aux PERSONNES de vivre décemment. 14,1% c’est le pourcentage de la population en situation de pauvreté (moins de 964 € par mois).

NOTRE SOCIETE MARCHE SUR LA TETE, QUAND VA-T-ON PARLER DE L’HUMAIN ?

Les Restos du Coeurs, qui à leur création en 1985 ont distribués 8,5 millions de repas passe aujourd’hui à 115 millions par certains côtés ces distributions alimentaires massives peuvent faire penser à l’après-guerre.

Etre pauvre est de plus en plus suspect. Une forme de stigmatisation et une nécessité de se justifier en permanence accentue le mal-être des citoyens qu’ils sont pourtant à part entière.

Pour nous la femme et l’homme sont au coeur du débat, c’est d’abord le GENRE HUMAIN qui doit primer avant les intérêts de la finance et du patronat et non la libéralisation du marché du travail, l’ouverture à la concurrence des services publics et la remise en cause du droit à la retraite

Partager cet article

Repost 0
Published by Catherine Desprès, Maire Adjointe au personnel - dans Conseil Municipal
commenter cet article

commentaires